jeudi 26 avril 2012

FIEVRE de Val MCDERMID

Voila la nouvelle enquête de Carol Jordan et Tony Hill !
J'aime particulièrement ces deux personnages de McDermid, donc j'attendais cette sortie avec impatience... Je n'ai pas été déçue...

Jennifer Maidment, une adolescente de 14 ans, est retrouvée morte et mutilée dans un endroit désert. La police de West Mercia se charge de l'enquête, mais doit se résoudre à l'évidence: elle ne trouve rien qui puisse faire avancer la découverte de l'assassin.
Quelques jours plus tard, c'est un garçon du même âge qui est retrouvé mort dans des conditions similaires. L'équipe de Carol Jordan est en charge du dossier, mais sans le profiler Tony Hill, jugé trop cher par le nouveau patron de Carol... Pourtant, Tony, aux prises avec son propre passé et l'héritage inattendu laissé par son père inconnu, va être en contact avec la police d'un autre secteur ayant elle aussi trouvé un jeune décédé de la même façon que les 2 premiers. Il va dresser un portrait du meurtrier, puis demander à Carol de prendre les enquêtes quand il deviendra évident qu'il s'agit d'un tueur en série qui a commis ces crimes atroces.
La traque se révèlera éprouvante pour tous, et la découverte du tueur encore plus terrible...

Ce roman est à l'image des autres de Val McDermid, très noir, ne ménageant pas les personnalités des enquêteurs, et par la même le lecteur, entrainé toujours plus loin dans les recoins psychiques du tueur et les interactions des protagonistes. A lire si on aime cette auteure qui a fait ses preuves avec ses 28 best-sellers à la réputation plus que méritée.

Odile

3 commentaires:

Véronique a dit…

Ragh !!!
Odile, cette critique me donne tellement l'eau à la bouche que ma PAL va encore en pâtir. Mais bon, je te pardonne car je ne suis jamais déçue par tes conseils.

Véronique a dit…

Vive la canicule où seul la lecture d'un bon bouquin à l'ombre était supportable.
Du coup, j'ai lu une tripotée de romans de cette auteure que je ne saurais que trop conseiller à mon tour.

nathalie Verdez a dit…

je le commence ce soir , et vue ce que tu en dis j'ai hate de me faire peur
merci odile